Le tableau de bord : définition et finalité



1. Définition du tableau de bord

Le tableau de bord est l’outil de pilotage et d’aide à la décision regroupant une sélection d’indicateurs. Dans un avion, le tableau de bord permet de piloter l’appareil pour aller d’un aéroport de départ à un aéroport d’arrivée, en se basant sur les informations pertinentes et nécessaires à sa manoeuvre.

Pour élaborer le nôtre, rapprochons l’exemple de l’avion des processus de l’entreprise. L’ambition consiste à assurer le transport de personnes par voie aérienne. La stratégie consiste à aller de l’aéroport de départ à l’aéroport d’arrivée. L’objectif étant d’arriver à bon port dans les délais impartis, le pilotage permet de corriger la trajectoire au fur et à mesure pour tenir compte des facteurs d’influence internes et externes. Les instruments de navigation constituent les indicateurs qui affichent sur le tableau de bord des valeurs transmises par des capteurs de mesure.

Les notions abordées au cours des chapitres précédents, visualisées dans l’exemple ci-dessus, sont à transposer dans le tableau de bord, afin :

De décliner l’ambition.
De mesurer le degré de réussite de la stratégie.
D’aider à la décision.
D’alerter sur les dérives.
De prouver la création de valeur.
De mettre en adéquation les moyens alloués et les objectifs.

Le tableau de bord s’inscrit dans un environnement comportant des données d’entrée (objectifs), des données de sortie (écarts, décisions, actions), des moyens (mesures) et des contraintes (ambition, stratégie). La fi gure ci dessous illustre cet environnement.
2. Finalité du tableau de bord

Le tableau de bord est intrinsèquement associé à la notion de pilotage, dont le besoin découle de l’existence d’une stratégie.

Sous des formes particulières ou adaptées, parfois complexes, le tableau de bord sert des objectifs autres que le pilotage.

Ainsi au niveau opérationnel, il prend souvent l’allure d’un suivi d’activité, où les indicateurs de volumétrie sont plus importants au quotidien et donc plus nombreux.

De même, les besoins propres à la sphère gestion et fi nances des entreprises conduisent à des tableaux de bord formés d’indicateurs complexes intégrant à la fois des données de volumétrie et des éléments comptables ou budgétaires. Les contrôleurs de gestion peuvent ainsi fournir, au travers d’un tableau de bord de gestion, les approfondissements nécessaires à l’explication des dérives.

Lorsque le contexte s’y prête, ces fi nalités peuvent utilement se doubler de la réalisation d’autres buts. Ainsi, la mise en place d’un tableau de bord permettra également de satisfaire à des exigences normatives :


ISO 9001 § 6.2.2.c 
Assurer que les membres de son personnel ont conscience de la pertinence et de l’importance de leurs activités et de la manière dont ils contribuent à la réalisation des objectifs qualité.

ISO 9001 § 6.1 
L’entreprise doit déterminer et fournir les ressources nécessaires pour mettre en oeuvre et entretenir le système de management de la qualité et améliorer en permanence son efficacité (et) accroître la satisfaction des clients en respectant leurs exigences.
 Ce dernier point est développé dans la norme ISO 9004 en précisant que :
Il convient que la direction assure que les ressources essentielles à la mise en oeuvre de la stratégie et la réalisation des objectifs de l’organisme sont identifiées et disponibles.


edit cepat

Smiley face


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Le tableau de bord : définition et finalité