Questions/Réponses d'économie monétaire et Financiere



Propositions des réponses aux questions du cours de l'économie monétaire 
Mr. MAIHI ABDELKHALEK
questions du cours de l'économie monétaire
1-Expliquer brièvement l’apport théorique de Gurley et show ?
Selon Gurley et show l’intermédiation financière s’explique avant tout par la nécessité de permettre aux agents non financiers un accès aux moyens de financement. Le principe de l’intermédiation repose sur le fait que les agents à capacité de financement déposent leurs avoirs auprès des banques qui à leur tour offrent des crédits aux agents à besoin de financement. L’existence des intermédiaires financiers s’explique par l’imperfection des marchés, qui n’arrivent pas à une allocation optimale des ressources financières en fonction des besoins exprimés par les agents non financiers. On retrouve ici la notion d’asymétrie de l’information, c'est-à-dire que l’information sur les besoins de financement n’arrive pas rapidement et précisément aux agents à capacité de financement.  
2-Quelle est la différence entre Agent à capacité de financement et Agent à besoin de financement ? Citez des exemples.
Les agents à capacité de financement sont les agents économiques qui ont une position nette positive (la position nette d’un agent économique est la situation qui se déduit de la différence entre ses revenus et ses dépenses) les agents à besoins de financement sont les agents économiques qui ont une position nette négative On considère généralement les entreprises et l’Etat comme agents à besoin de financement et les ménages comme agents à capacité de financement.
- Quelle est la différence entre économie de marché et économie d’endettement ?
On parle d'économie d'endettement lorsque l'investissement est financé par des crédits bancaires on parle alors de la finance indirecte. Par contre on parle d’économie de marché lorsque l'investissement est fiancé par le marche financier, l'agent a besoin de financement se présente directement sur marche financier pour se financer sans recours au crédit bancaire dans ce cas il s’agit de la finance direct.
3-Énumérer les types de la monnaie? 
Il existe 3 formes de la monnaie :
- La monnaie divisionnaire : pièces de monnaie
- La monnaie fiduciaire : billets de banque ou papier-monnaie
- La monnaie scripturale : dépôts bancaires sur lesquels des chèques peuvent être tirés sans préavis  
4-Énumérer les fonctions de la monnaie? 
- Moyen de paiement : la monnaie est un instrument d’échange.
- Réserve de la valeur : la monnaie est un instrument de réserve de pouvoir d’achat immédiat.
- Unité de compte : la monnaie est une unité de référence conventionnelle.    
5-Définissez la monnaie? 
→ Les économistes définissent la monnaie à partir de ses trois fonctions et qui sont : moyen de paiement, réserve de la valeur et unité de compte.
→ La monnaie peut se définir comme un bien spécifique permettant à toute personne qui en est titulaire :  
D’acquérir à tout moment n’importe quel bien ou service ;
De rembourser ses dettes ;
Elle peut aussi être conservée (épargne)
6-Les crédits font les dépôts?
 Oui, on peut dire que la banque accorde des crédits et c’est cette opération d’octroi des crédits qui aboutit à l’augmentation des dépôts.
Car l'institution financière n'a pas besoin de détenir à priori un excédent en monnaie centrale pour accorder des prêts. Elle lui suffit simplement d'être en mesure d'en acquérir a posteriori, c’est-à-dire le moment où elle doit faire face à un engagement (sortis de fonds). Et c’est cette opération qui prédomine aujourd’hui (le mouvement de création monétaire se fait dans ce cas des emplois vers les ressources)
7-La monétisation des créances?
→ La monétisation de créances est le mécanisme par lequel les banques créent de la monnaie en contrepartie de créances non monétaires. Les créances sont simplement portées à l’actif du bilan de la banque qui, au passif, porte le montant équivalent sur le compte du bénéficiaire de la monétisation
→ La monétisation par les banques commerciales augmente la masse monétaire disponible dans l'économie. La monétisation par les banques centrales augmente les liquidités disponibles pour les banques commerciales, sous forme d'augmentation de la base monétaire.
8-Le multiplicateur de crédit? Formules et commentaires 
Le multiplicateur de crédit est un indicateur mesurant le phénomène par lequel les établissements de crédit peuvent distribuer plus de crédits qu’ils ne reçoivent de dépôts de par leur pouvoir de création monétaire. Le multiplicateur de crédit met plus précisément en relation la masse monétaire et le montant des billets et pièces en circulation.
K = 1 / (1-r) = 1 / (b + R –bR)  
Avec
r : le taux de réserves obligatoires (R.O)
R = le Coefficient de réserves obligatoires (R.O)
b = Coefficient billet (Part des billets dans la masse monétaire) →r = (1-b) - (1-b) * R
9-Quel est le marché financier et monétaire?
* Le marché financier est le marché des actifs financiers négociables et de long terme. IL se subdivise en deux compartiments :
- Le marché primaire qui est le marché des émissions des titres nouveaux, on l’appelle également le marché du neuf
 - Le marché secondaire qui le marché de cotation des titres anciennement émis, on l’appelle également le marché de l’occasion  
* Le marché monétaire se définira comme le marché des actifs financiers négociables et de court terme. Les échéances vont du « jour au jour » à 7 ans.
IL se subdivise en deux compartiments :
- Le marché interbancaire est le marché de la monnaie centrale, c’est le marché de refinancement uniquement réservé aux banques, établissements de crédit, les institutions financières spécialisées, Trésor, Banque Centrale, Caisse de dépôt et de gestion.
- Le marché monétaire élargi est un marché décloisonné, c'est-à-dire ouvert à l’ensemble des intervenants qui peuvent y venir pour récolter des fruits en émettant des titres ou investir sur des échéances courtes.
10-Définir le marché des capitaux?
Le marché de capitaux permet la rencontre entre les agents économiques ayant un excédent de capitaux et les agents ayant des besoins de financement. IL se subdivise en deux compartiments essentiels : le marché financier et le marché monétaire.
11-Définir le marché financier et préciser son rôle économique?
→Le marché financier est le marché des actifs financiers négociables et de long terme. IL se subdivise en deux compartiments : Le marché primaire et Le marché secondaire.
→Le marché primaire remplit une fonction de financement de l’économie, c’est le lieu de rencontre entre les offreurs et les demandeurs de capitaux.
→Le marché secondaire assure la liquidité et la mobilité de l’épargne.  
12-Actif monétaire et Actif financier?
Actif monétaire : ensemble des moyen de paiement immédiats (exemple : dépôt à vue transférable, billet et pièces)
Actif financier : C'est un titre ou un contrat produisant à son propriétaire des revenus ou un gain en capital sur le marché financier (exemple : actions, obligations , parts d'OPCVM, les titres de créance négociables, les créances, swaps, options, warrants …)
13-Quelle est la relation entre le taux d'intérêt et le prix d'une obligation à taux fixe? 
En théorie, le prix de l’obligation à taux fixe est défini par la formule suivante :
P= ∑ Rt(1+i)-t +Rn(1+i)-n        ( t=1………n)   .   
Rt : revenu annuel tiré des intérêts
Rn : remboursement du capital
 i : taux d’intérêt du marché.

D’après cette formule, on voit bien que le prix de l’obligation évolue en sens inverse par rapport au taux d’intérêt.
14-Enumérer les Agrégats monétaires et ceux de placements?
Agrégats monétaires :
- L’agrégat M1 comprend les billets et monnaies en circulation et les comptes créditeurs à vue auprès des établissements bancaires, du Trésor et du Service des Chèques Postaux.
 - L’Agrégat M2 englobe, outre M1, les avoirs en comptes sur carnets auprès des banques et sur livrets chez la Caisse d’Epargne Nationale.
- L’Agrégat M3 est composé de M2 auquel s’ajoutent des placements, auprès des banques : Compte à terme, bons à échéance fixe et certificats de dépôt.  
les agrégats de placement liquides :
-L’agrégat PL1 composé à la fois des bons du Trésor à six mois émis dans le public et des titres de créances négociables autres que ceux émis par les banques et détenus par les particuliers et les entreprises non financières.
- Les agrégats PL2 et PL3 rassemblent les titres émis depuis 1995 respectivement par les OPCVM obligations et les OPCVM actions et diversifiés acquis par les particuliers et les entreprises non financières.


edit cepat

Smiley face


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Questions/Réponses d'économie monétaire et Financiere