L’économie d’endettement

L’économie d'endettement est une économie dans laquelle prédomine le financement par crédit bancaire. Les entreprises sont donc fortement endettées auprès des banques qui se refinancement auprès de la banque centrale.
I-/ Les caractéristiques de l’économie d’endettement :
1-/Le financement :
Le système de financement consiste à distinguer entre deux agents :
- Agent a capacité financière (banques…..).
- Agent a besoin de financement (Entreprises, Ménages, Etat).
Le but étant de rendre compatible les décisions d’épargne et d’investissement,cette cohérence peut être assurée soit de manière centralisé grâce au financement indirect soit de manière décentralisée grâce au marché des titres.

Autrement dit le financement sur le marché dans une économie d’endettement reste faible et les marges d’autofinancements réduits. Dans ces conditions les agents à besoin de financements (surtout les entreprises non financière et administrations publiques) font largement appel au financement bancaire pour financer leurs investissements et dépenses.

Pour juger l’importance de financement indirect dans le financement global de l’économie, on utilise généralement des indicateurs tels que :
Comment mesurer le degré d’intermédiation financière ?
2-/ Les processus monétaires dans une économie d’endettement :
Répression financière ==> taux nominal affiché ne couvert même pas le Taux d’inflation
Notions de répression financière (!! caractéristiques d’une économie d’endettement)

On a:
Taux nominal = Taux réel+Taux d’inflation

Donc quand le taux nominal < taux d’inflation anticiper, on obtient un taux réelle ===>  négatif Répression financière
2-1/ les taux d’intérêt :
a- Quelques généralités sur les taux d’intérêt :
Le taux d'intérêt est un prix : c'est le prix qu'il faut payer pour emprunter de l'argent, c'est aussi le prix que l'on reçoit quand on prête de l'argent. Ce prix s'exprime sous la forme d'un taux. Ainsi qu’il existe différentes variantes concernant le taux d’intérêt (temps – risque) :
- le taux d’intérêt peut être payé anticipativement
- où peut être payé avec une dans une période plus courte
- où peut être capitalisé sur une période différente de paiement
Taux de rendement = Investissement × (revenu du capital/capital engagé) ×100
Exemple :
Pour une obligation nominal = 100, et un taux d’intérêt égal a 6%, et un cours
de 99 on aura :
Taux de rendement = 6/99×100 ≈ 7%
b- Les composantes du taux d’intérêt :
Le prêt vient d’une épargne. Celui qui épargne à une consommation immédiate afin de s’assurer une consommation future. La rémunération du prêt est le taux d’intérêt qui se compose de diverses parties :
- Prime de risque (elle se calcule par rapport au "benchmark")
- Inflation : anticipée
- Le risque de fluctuation de l’inflation. 

c-/ la courbe des taux d’intérêts :
2-2/ La création de monnaie dans une économie d’endettement :
Exemple:
- Said obtient une crédit de la part de sa banque : 10000dh
- Said règle une facture à Rachid (client de la BMCE) :5000dh
- Mr X règle une facture a Mr Z (client AWB) : 4000dh

(1) : il s’agit d’une fuite monétaire
(2) : il s’agit d’une monnaie centrale (base monétaire).

La création monétaire dans une économie d’endettement est endogène c'est-àdire la base monétaire est fonction de la monnaie de crédit.

La création monétaire dans une économie d’endettement obéit à une logique de
diviseur du crédit :
2-3/ Le refinancement dans une économie d’endettement :
Est que si automatique que la bq centrale limite à fixer le cadre réglementaire et à influencer le niveau du taux d’intérêt.
3-/ La politique monétaire :
· Encadrement de crédit : la Bq centrale contingente les crédits en fixent un taux d’accroissement par l’année précédente.
· Sélectivité de crédit : taux d’intérêts de refinancement plus favorable lorsque le secteur à financer est prioritaire.
· La constitution d’un portefeuille de titres : limiter les crédit accordés par la bq à ses clts non étatiques (Ménages, E/ses).





Smiley face

n'oubliez pas de déposer une note ou un commentaire .


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.
L’économie d’endettement