Les objectifs du diagnostic financier

L’objet du diagnostic financier est de faire le point sur la situation financière de l’entreprise, en mettant en évidence ses forces et ses faiblesses, en vue de l’exploitation des premières et de la correction des secondes.
Conventionnellement, le diagnostic financier a pour objectif de répondre à quatre interrogations essentielles du chef d’entreprise.

Croissance :
– Comment s’est comportée mon activité ?
– Ai je connu une croissance sur la période examinée
– Quel a été le rythme de cette croissance ?
– Est-elle supérieure a celle du secteur auquel j’appartiens ?

Rentabilité :
– Les moyens que j’ai employé sont-ils rentables
– Sont-ils en conformité avec cette rentabilité
– La croissance a-t-elle été accompagnée d’une rentabilité
sifflante.

Équilibre :
– Quelle est la structure financière de l’entreprise ?
– Cette structure est-elle équilibrée ?
– Les rapports des masses de capitaux entre eux sont-ils harmonieux ?
– Ne suis-je pas trop endetté ?

Risque :
– Quels sont les risques que j’encours ?
– L’entreprise présente-t-elle des points de vulnérabilité
– Quelles sont les défaillances de ces risques ?

Ayant répondu à ces quatre questions, le chef d’entreprise peut faire une synthèse en
détectant les points forts et les points faibles de son entreprise.
De ce fait ces éléments peuvent être résumés dans les étapes suivantes :

– Établir un diagnostic sur la santé économique et financière de l’entreprise étudiée à la date
de l’arrêté des derniers comptes disponibles et sur ses perspectives à court et à moyen
terme.

– Caractériser les types de risques que constitue l’entreprise pour ses banquiers et évaluer
l’importance de ces risques.

– Prendre le cas échéant, position en tant que banquier sur une demande de crédit ou sur la
viabilité et le niveau de risque d’un projet de développement et de financement attaché.





Smiley face

n'oubliez pas de déposer une note ou un commentaire .


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.
Les objectifs du diagnostic financier