jeudi 24 octobre 2019

les différentes formes de financement des entreprises


Financement des entreprises :

Tout au long de la vie de l'entreprise, son activité nécessite d'être financée. Il est donc primordial pour l’entrepreneur de bien connaître les différentes formes de financement possibles, évaluer ses besoins et maîtriser l’accès aux sources de financement les plus adéquates. Qu’est ce que le financement ?
Le financement entreprise est une technique de financement court terme pour les entreprises qui facturent des prestations de services et/ou des ventes de marchandises (logiciels, puces…) à d'autres entreprises (privées ou publiques).
Généralement il existe deux modes de financement:
I - Financement Internes:
L’autofinancement
L’autofinancement correspond à la part dégagée par l’activité de l’entreprise et conservée pour financer ses investissements futurs, c’est-à-dire sa croissance. (Les capacités et les besoins de financements).
Ces ressources ne représentent qu'un potentiel de financement lié à l'activité courante de l'entreprise.
Une partie de cet autofinancement provient des amortissements, mais également de la fraction du résultat net qui n’est pas distribuée aux associés ou actionnaires de l’entreprise, mais conservée sous forme de réserves.

Apports personnels en comptes courants d’associés

Les apports personnels en comptes courants d’associés sont des avances de fonds (sommes d’argents) que les associés ou les dirigeants mettent à la disposition de l’entreprise pour plusieurs raisons ; principalement l’amélioration de sa trésorerie.
C’est une ressource flexible car l’entreprise n’utilisera que les sommes dont elle a besoin. C’est aussi une ressource qui consolide les fonds propres de l’entreprise et accroît sa capacité d’endettement, car c’est assimilé aux ressources internes dans le cas d’un compte courant.
En effet, les apporteurs de fonds reçoivent une contrepartie de leurs participations : un versement d’intérêts, le taux est fixé entre les dirigeants et les associés prêteurs (ce taux est toujours inférieur aux taux bancaires). Ils peuvent aussi retirer à tout moment et sans préavis tout ou une partie des sommes mises à la disposition de l’entreprise.

II : Financement externes:


Augmentation de capital.

Cette opération consiste à émettre de nouveaux titres de propriété (parts ou actions) contre apport en numéraire (montant de l'action ou de la part sociale). Les associés ou actionnaires de l’entreprise peuvent à cette occasion augmenter leur participation au capital ou bien ouvrir celui-ci à de nouveaux partenaires.
L'augmentation de capital a un impact direct sur la répartition du capital et sur sa composition. Toute augmentation de capital est une décision des instances de direction de la société.

Emprunt bancaire:

Correspond à une somme mise à la disposition de l'entreprise par un organisme financier, avec obligation de la rembourser selon un échéancier préalablement défini.
En contrepartie de son financement, l'organisme prêteur perçoit des intérêts rémunérant l'apport de fonds et les risques pris.
Il est généralement accompagné de la prise de garantie(s) qui limite les risques du prêteur en cas de difficultés de remboursement.
Les emprunts figurent au passif du bilan de l'entreprise.

Crédit-bail: 

Le crédit-bail, appelé également location avec option d'achat (LOA), est sensiblement différent de l'emprunt, bien qu'il serve en principe à financer le même type de biens. En effet, lorsqu'elle finance un investissement par le biais d'un emprunt, l'entreprise en est propriétaire dès le premier jour. En contrepartie, elle devient débitrice de la banque. Dans le cadre d'un crédit-bail, pendant toute la durée du contrat, l'entreprise n'est pas propriétaire du bien. Il s'agit d'une simple location assortie d'une promesse de vente à l'issue de la période de location. L'organisme financier possède donc le bien, le loue à l'entreprise et s'engage à le lui vendre après une certaine période selon des conditions prédéfinies.

Location financière

Il s'agit d'un contrat de location pure, c'est-à-dire sans option d'achat. S'il en existe une, on se situe dans le cadre d'un contrat de crédit-bail. La location financière est également appelée location longue durée.
Par ce type de contrat, un fournisseur, parfois par le biais d'un organisme de crédit, met à la disposition de l'entreprise un bien, tout en conservant la propriété et sans prendre d'engagement de le vendre à l'issue du contrat.

Le financement désigne l’ensemble des opérations qui permettent aux agents économiques d’obtenir des fonds. Pour assurer le financement des activités économiques, il est nécessaire de mettre en relation les agents qui ont une capacité de financement et ceux qui ont un besoin de financement.
Source | Cours fsjes
Pour supporter l'équipe du site ,Partagez sur
logoblog
Previous
« Prev Post

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire